mardi 17 novembre 2015

All Souls, tome 2 : L'Ecole de la Nuit - Deborah Harkness

Série : All Souls, tome 2
Titre : L’Ecole de la Nuit
Auteure : Deborah Harkness
Edition : Calmann-lévy / Orbit
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 548
Résumé : Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée. Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l'inquiétante École de la nuit.


/!\ Risque de spoilers du tome précédent /!\

Une bonne suite, mais…

   Vous pouvez retrouver mon avis sur le tome 1 par ici. J’avais adoré Le livre perdu des sortilèges, et je n’ai pas hésité lorsque j’ai vu la suite à la médiathèque du coin. Ce tome 2 est encore plus gros que le premier, puisqu’il fait quasiment 550 pages, et il m’aura fallu plus d’une semaine pour le lire. J’avoue être quelque peu déçue…
    L’histoire commence in medias res, puisque nous retrouvons Diana et Matthew, qui viennent de faire un bond dans le passé, en 1590 précisément. Ils sont à Londres, et arrivent bientôt dans la demeure de Matthew, où ce dernier retrouve de très vieux amis philosophes, écrivains, etc – ces personnes forment l’Ecole de la Nuit, d’où le titre. Mais Matthew et Diana ne sont pas allés en 1590 pour simplement échanger des idées : ils sont là pour se cacher, mais aussi pour retrouver l’Ashmole 782, qui contiendrait l’explication de l’origine du monde, et pour aider Diana à apprivoiser ses pouvoirs nouvellement révélés.
    Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler. Le livre est composé de 6 parties, et ce qui est bien, c’est qu’il y a un glossaire des personnages à la fin. Personnellement, sur ces 6 parties, seules 2 m’ont réellement plu. En effet, cela a été un véritable plaisir de suivre le parcours de Diana et Matthew dans ce nouveau monde. On en apprend davantage sur notre cher vampire, sa relation avec Diana évolue, il y a de nombreux passages intéressants et remplis d’émotion… A ce stade de ma lecture, j’en étais quasiment au coup de cœur. Il y a surtout un passage avec Matthew à Sept-Tours que j’ai adoré, il était très bien écrit et il faisait venir les larmes aux yeux. ♥ J’ai également apprécié les passages entre Diana et Matthew, même si j’aurais vraiment aimé qu’ils soient moins brefs et mieux décrits.

« - Laisse-moi t'aimer éternellement, murmura Matthew en caressant de ses lèvres froides mon front ruisselant, alors que nous gisions enlacés.
- Je le veux, promis-je à nouveau en me blottissant contre lui. »

    Cependant, j’ai eu beaucoup de mal après la fin de la deuxième partie. Déjà, je n’avais pas trop de temps pour lire, ce qui fait que j’ai commencé à décrocher. Il y a aussi énormément de personnages – beaucoup, beaucoup trop. Il y a un lexique à la fin du livre, mais ce n’est pas suffisant : je n’ai pas arrêté de me perdre au milieu de tous ces noms, je ne savais plus qui était humain, qui était vampire, qui était démon… Cela a fortement ralenti mon rythme, et il y avait aussi de nombreuses longueurs qui n’apportaient rien au récit et qui m’ont ennuyée. L’impression de coup de cœur s’est envolée. Il y avait aussi de nombreux lieux évoqués, sauf qu’ils ne me disaient rien, et il n’y avait aucune note, ou quelques détails, pour me permettre de me repérer. L’histoire est très intéressante, le fil conducteur est toujours présent, mais il y a vraiment trop de digressions, et l’ennui finit par pointer le bout de son nez.
    En outre, même si le style de l’auteure n’est pas enfantin, il y a de nombreuses imperfections qui m’ont sauté aux yeux. J’en avais déjà repéré durant ma lecture du tome 1, mais là, c’était encore pire. J’ai trouvé que Deborah Harkness ne s’attardait pas assez sur les scènes d’action, qui étaient réduites au strict minimum alors qu’il aurait fallu plus d’approfondissements. Les actions spatiales ne sont pas non plus assez décrites, ce qui a fait que je me suis perdue à de nombreuses reprises. Et puis, niveau dialogues, peut mieux faire : je sais que le verbe « dire » est très pratique, mais il était présent au moins deux (voire trois !) fois par page ; il faut nuancer, car cela fait vraiment très lourd, et cela devient désagréable. Il y a quand même de nombreux synonymes à « dire », j’en sais quelque chose, et en plus, cela aurait rendu les dialogues plus humains, plus normaux.
    J’ai aussi eu plus de mal avec Diana. Je ne sais pas si c’est à cause du style de l’auteure, mais je l’ai trouvée moins attachante que dans le tome 1 ; ses émotions n’étaient pas assez transmises. Même si on a son point de vue interne, j’ai eu l’impression d’une mise à distance, comme si elle se contentait juste de narrer de façon impassible. Elle m’a paru moins humaine et plus désagréable, alors que Matthew, lui, était toujours aussi agréable à « suivre », toujours très bien approfondi, très torturé. C’est vraiment dommage.

 « - Combien de temps dure une minute de vampire, alors ? demandai-je en me blottissant sous son menton.
- C’est difficile à dire, murmura-t-il. Quelque chose entre une minute ordinaire et l’éternité. »


    Néanmoins, l’histoire reste plaisante à lire. On a toujours envie d’en savoir plus sur l’Ashmole 782, sur ce qu’il se passe avec Diana et Matthew… C'était aussi agréable d'en savoir plus sur Philippe, le père de Matthew. L’auteure nous emmène bien dans son monde, et le roman m’a semblé très bien renseigné dans tout ce qui concerne l’Histoire – je ne suis pas sûre à 100 %, je ne suis pas spécialiste –, et j’aimerais bien lire le tome 3, juste pour savoir comment tout va se terminer. Ce tome 2 ne m’a pas déçue, le terme est trop fort, mais disons que je m’attendais à être plus passionnée par l’histoire.

    L’Ecole de la Nuit est donc une très bonne lecture qui ne surpasse pas le tome 1. Le début est génial, mais cela se gâte vers le milieu du livre ; il y avait des longueurs, des passages trop peu approfondis… L’un des plus gros points négatifs est le nombre beaucoup trop élevé de personnages, qui finit par perdre le lecteur. J’ai eu du mal avec Diana, qui était trop mise à distance. Il y avait des passages bien, mais pas assez nombreux ni assez approfondis… Je reste quelque peu sur ma faim. Si vous n’avez pas trop aimé le 1, lire celui-ci est totalement inutile, vous risquez de ne pas accrocher du tout.

14 commentaires:

  1. Oh sympa de voir que celui ci est encore mieux ! Il faut vraiment que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, c'est plutôt le contraire... Par contre, je te conseille de lire le 1, il est génial.

      Supprimer
  2. N'ayant pas trop accroché au premier tome, je ne vais pas me jeter sur cette suite tout de suite alors ^^ Surtout que j'ai vraiment du mal lorsqu'il y a trop de personnages...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, ce serait une perte de temps. C'est également mon cas, j'étais complètement paumée à certains moments...

      Supprimer
  3. Déjà que j'ai abandonné le premier tome alors, c'est sûr, je ne lirais même pas la suite XD Non, mais plus sérieusement, c'est dommage mais c'est déjà bien que tu ailles ressenti une bonne lecture :) Avec tous les points négatifs, je croyais que ça allait être mitigé ou pire, une déception !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ! ^^ C'est vrai, mais l'histoire reste très prenante, et j'avais envie de savoir la suite.

      Supprimer
  4. J'ai le tome 1 dans ma PAL. Il me tarde de le lire :)

    RépondreSupprimer
  5. J'avais eu un peu de mal à lire le tome 1 à cause du style de l'auteur... ton avis ne me rassure donc pas des masses. De toute manière ce ne sera pas une lecture a programmer avant un moment puisque le roman n'est pas dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr... Le style de l'auteure est en effet particulier, je comprends que tu aies eu du mal. Le 2 n'est pas à la hauteur du 1, donc tu peux prendre ton temps avant de le découvrir.

      Supprimer
  6. J'ai très envie de découvrir la trilogie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le 1 est génial, j'espère que tu pourras le lire. :) Merci de ton passage sur le blog, aussi !

      Supprimer
  7. Cette trilogie est troooooop bien ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout le 1 ! :) J'espère pouvoir lire le 3 bientôt. ^^

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)