jeudi 24 mars 2016

Les chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre Noire - Karen Marie Moning

Série : Les Chroniques de MacKayla Lane
Titre : Fièvre noire, tome 1
Auteure : Karen Marie Moning
Edition : J’ai lu
Résumé : MacKayla Lane perd sa sœur Alina, victime à Dublin d'un assassinat inexplicable. Menant sa propre enquête, elle apprend que sa sœur menait une double vie et découvre son propre don de double vision : des hommes séduisants deviennent sous ses yeux des créatures démoniaques, des Faës noirs, prédateurs de jolies jeunes femmes. Elle rencontre alors Jericho Barrons, un bouquiniste très bien informé sur le monde étrange où semblait évoluer Alina. Tous deux vont partir en quête du Livre noir, grimoire mythique qui seul pourra sauver le monde de l'invasion des monstres Faës Unseelies qui se prépare.




Mitigée.

    Si je devais dire un mot pour décrire mon état d’esprit après ma lecture, ce serait ce mot. Mitigée. Heureusement, ce n’est pas une grosse perte, puisque je l’ai acheté pour seulement un euro à Emmaüs, mais tout de même : étant une amatrice de bit-lit, j’en attendais quand même plus de Fièvre noire. En tout cas, une chose est sûre : la fantasy urbaine et moi, ça fait deux.
    Tout d’abord, je m’excuse parce que j’écris cette chronique 4 jours après avoir fini ce livre, donc mes souvenirs sont un peu flous. C’est l’histoire de MacKayla Lane, Mac, en abrégé. Elle a 21/22 ans, et au début tout allait bien dans sa vie. Elle vivait dans un coin tranquille des Etats-Unis, aimait sa sœur et ses parents… Puis, un jour, on a retrouvé Alina, sa sœur, assassinée à Dublin (pour les buses en géographie comme moi, c’est en Irlande) alors qu’elle faisait ses études là-bas. Contre l’avis de sa famille, Mac va aller à Dublin afin d’«enquêter » sur le meurtre de sa sœur. Cependant, Dublin va se révéler être une ville très étrange : elle subit une vague de meurtre, et Mac voit des ombres qu’elle ne devrait pas voir… Elle va rencontrer Jericho Barrons, et ils vont bientôt faire équipe pour essayer de récupérer un livre plein de pouvoir…
    Voilà en gros pour l’histoire, pour ne pas vous spoiler. Mac va se découvrir une nouvelle condition et va donc apprendre à vivre avec. Cependant, l’action met beaucoup trop de temps à se mettre en place. Même aux ¾ du livre, il ne se passe rien de transcendant. On suit vraiment le schéma d’une nouvelle inattendue dans la vie du personnage : le déni, puis l’acceptation… Sauf qu’ici, c’était vraiment trop long. Certes, il y avait quand même du suspense, mais honnêtement j’avais hâte de finir le livre. Tout est trop long.
    Ma chronique va être assez courte, et je m’en excuse. En effet, à part le suspense, il n’y a pas de points hyper positifs, et s’il y en a, je serais bien incapable de vous les dire. Beaucoup trop d’éléments m’ont déplu : l’action trop longue à se mettre en place, mais également les personnages.
    Parlons-en, des personnages. Je vais commencer par Mac : elle est jeune, 21/22 ans, comme je le disais. Cependant, j’ai parfois trouvé son comportement complètement immature et irréfléchi. En outre, elle est très superficielle, et j’ai horreur des filles comme cela. Elle est également très stéréotypée : elle est blonde, donc elle porte du rose. Gniiii. Et que dire de sa passion pour le vernis à ongle ! Au moins 5 mentions dans le livre de la couleur de son vernis. Mais qu’est-ce qu’on a à en faire, mince ?! C’est tout simplement horripilant. Même si elle aura fini par évoluer au fil du livre, je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. C’est peut-être ma faute parce que je n’aime pas ce genre de fille, mais tout de même.
     Les personnages secondaires… eh bien il y en a peu ! Je ne peux que parler de Jericho Barrons, avec qui Mac va « faire équipe ». Il est très énigmatique, et au final on en sait peu sur lui. Lui aussi, il est assez stéréotypé : le beau gosse énigmatique et protecteur, ça ne vous dit rien ? Eh bien moi, si. Lui non plus, je n’ai pas su l’apprécier – même son physique m’a laissé indifférente, alors que souvent je m’emballe vite pour les beaux gosses. Il est assez fade et… non, je n’ai pas accroché.
    Ensuite, je n’ai pas non plus accroché à la fantasy. En effet, si j’ai classé Fièvre noire dans la catégorie bit-lit, cela reste de la fantasy urbaine, c’est-à-dire qu’on a la présence de fantasy dans notre propre monde. Il faut savoir que j’ai beaucoup de mal avec la fantasy, alors une fois de plus c’est peut-être ma faute. Toujours est-il que l’univers de l’auteure ne m’a pas plu. Certes, il est bien approfondi et tout, mais non. Trop de noms compliqués genre sidhe-seer ou Sinsar-Dubh, trop de zones d’ombre. Je suis restée de marbre, et je n’avais pas envie de savoir le fin mot de l’histoire.
    Enfin, le style de l’auteure n’est pas vraiment exceptionnel. Au contraire, il est très banal. On est vraiment dans la tête de Mac, ce qui aurait pu être un avantage, mais au final c’est encore pire, puisqu’elle est très superficielle. Ce n’est pas un style qui se démarque des autres et, comme le reste du livre, il m’a laissée de marbre.

    Pour conclure, Fièvre noire est une lecture moyenne. J’ai une impression très mitigée de l’ensemble du livre : l’histoire met vraiment trop de temps à démarrer, le style de l’auteure ne se démarque pas, il y a trop de stéréotypes, et les personnages ne sont pas du tout attachants, surtout la personnage principale qui est tout simplement horripilante. Je ne sais pas si la suite vaut le coup, mais en tout cas je ne vous conseille pas ce tome 1.

20 commentaires:

  1. Même si ta chronique n'est pas super positive, ça me donne envie de relire la saga ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends : il paraît que les tomes suivants sont largement meilleurs !

      Supprimer
  2. Cette saga m'a toujours tentée mais ton avis me refroidit un peu dessus :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, il semble que les tomes suivants sont mieux, alors tout dépend si tu as peur de te lancer ou pas...

      Supprimer
  3. J'ai entendu que c'était le moins bon de tous. Moi non plus, je n'accroche pas tellement à la fantasy ! En fait, j'ai l'impression que le style est lourd ou que l'auteure met trop de temps pour démarrer son histoire.
    Bref, je ne crois pas lire cette saga ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil. ^^ C'est un genre avec lequel j'ai beaucoup de mal, je ne sais pas pourquoi. Pareil pour moi. ^^'
      Je comprends !

      Supprimer
  4. Avec ton avis mitigé, je doute me lancer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout ce n'est pas un tome que je te conseille !

      Supprimer
  5. J'avais eu de bons échos sur la série mais je ne pense pas me lancer !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis quand même très curieuse vis-à-vis de ce livre. ^^ Je le lirai peut-être pendant les vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas ne t'attends pas à quelque chose d'exceptionnel...

      Supprimer
  7. Je ne fais pas partie de la fanbase de la série, mais je l'ai appréciée dans l'ensemble. Disons que plus ça va, plus Mac évolue. Après beaucoup de choses m'ont dérangée, notamment la surenchère au niveau des épreuves traversées par l'héroïne. Par contre, le monde et son foisonnement était très bien fichu, mais effectivement, si on n'adhère pas à la fantasy de base, difficile de s'y intéresser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais, il paraît que les tomes s'améliorent par la suite, donc ça passe ou ça casse. Ce tome 1 m'a vraiment déçue, je n'ai pas accroché, mais je suis quand même curieuse par rapport à la suite. On verra bien...

      Supprimer
  8. Lorsque je vais tous les bons avis sur cette saga, j'ai voulu également me lancer avec le premier tome. Et s'il y a bien une saga que je ne continuerai pas, c'est bien celle-là. À part la mythologie sur les fars, rien ne m'a bien plus. Ou plutôt, les personnages m'ont tellement exaspéré que je n'ai pas réussi à apprécier davantage de choses. Comme toi, j'ai trouvé les deux personnages principaux trop stéréotypés et je ne suis pas arrivée à m'attacher à eux. C'est donc une grosse déception, moi qui aime pas mal ce genre de littérature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi... Je ne pense pas non plus continuer cette saga, ce serait vraiment une perte de temps.
      Je ne lis que très peu d'urban fantasy (en fait, deux séries : Rebecca Kean et Meg Corbyn), et je suis assez exigeante sur les romans de ce genre, alors quand je vois tous ces défauts... J'abandonne !

      Supprimer
  9. Bon j'ai une amie qui l'avait lu et son avis était aussi mitigé que le tien. C'est dommage, le résumé avait beaucoup de potentiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair ! Mais bon, la suite semble meilleure alors... Je ne pense quand même pas l'acheter : trop de mal avec la fantasy et le personnage principal.

      Supprimer
  10. Ton avis mitigé ne me donne pas trop envie de lire ce livre à part si je peux le trouver à la bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement. En tout cas, ne t'attend pas à quelque chose d'exceptionnel...

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)