vendredi 23 juin 2017

Des nouvelles

Bonjour à tous,
Eh bien, ça faisait longtemps que nous n’avions pas écrit d’articles. Presque 7 mois, c’est énorme. Et c’est dingue tout ce qu’il peut se passer en 7 mois, tout ce qui peut changer.
Je précise que c’est Julie qui parle. Je ne sais pas trop par quoi commencer, j’ai tellement de trucs à dire, alors je vais commencer par vous donner quelques nouvelles (c’est-à-dire : par raconter ma vie (et celle d’Emilie par extension)).
Nous sommes actuellement en vacances jusqu’à on-ne-sait-pas-quand (j’en reparlerai). Nous avons passé la dernière épreuve de bac mercredi 21. Nous avons passé nos oraux de langues début juin, l’oral de latin une semaine plus tard. Nous attendons donc les résultats le 5 juillet. Nous espérons toutes les deux avoir la mention TB, mais bon, on verra ! Nous sommes assez confiantes, en tout cas.
Qu’avons-nous fait pendant ces 7 mois ? Pas grand-chose de varié ! Depuis début janvier, comme nous vous l’avions dit, nous avons commencé à réviser sérieusement pour le bac blanc, puis pour le bac en général. Nous avons donc passé nos week-ends à faire des fiches de révisions, à réviser nos cours, et ce jusqu’en juin. Ce qui fait que nous avons super bien géré notre temps, et que nous avons pu aborder les épreuves avec confiance. Certes, nous avons mis entre parenthèses tout ce qui est sorties (pour vous dire, ça fait des mois que nous n’avons pas mis les pieds dans un magasin, même une grande surface), mais notre travail a payé. Nous ne regrettons absolument pas notre choix.
Concernant la lecture. Étonnement, nous avons gardé un très bon rythme, avec au moins 10 livres par mois chacune. Nous avons lu des livres variés, comme ceux qui nous suivent sur Livraddict ont pu le voir : plein de classiques (Hugo, Goethe, de la poésie…), mais aussi des contemporains, du fantastique (avec des relectures d’HP), de la philo… Nous avons toutes les deux fait pleins de belles découvertes, avec pas mal de coups de cœur, du moins pour moi (Julie).
Cette année de terminale aura été très enrichissante pour nous. Notre classe était géniale, les cours étaient intéressants. Nous avons appris plein de trucs grâce à la philo, et personnellement je trouve que je suis plus « ouverte », plus critique.

Venons-en au blog, ou le gros problème. Au début, il me manquait, j’allais souvent dessus voir les commentaires, et aussi vos blogs. Mais à force, je me suis lassée, surtout parce que je n’allais sur l’ordi que pour bosser. Maintenant que j’ai le temps, j’hésite. D’un côté, j’aime bien écrire et partager mes lectures. Mais de l’autre, le blog est extrêmement chronophage, et je ne sais pas si je pourrais « tenir le coup ».
En effet, l’année prochaine, Emilie et moi avons demandé sur APB une licence de Lettres Modernes. Mais nous sommes un peu tombées des nues quand nous avons vu les résultats il y a deux semaines. En effet, nous avions demandé une licence à Reims, vu que c’est notre académie, et évidemment nous avons été prises. Sauf que nous ne voulons vraiment pas aller à Reims : c’est très loin de chez nous (pour vous situer, nous habitons tout au sud-ouest de la région Grand-Est, en bas à gauche), et en plus nous n’aimons pas vraiment les locaux. Du coup, nous avions mis en 1er vœux une licence de Lettres à Dijon. Sauf que Dijon n’est pas dans notre académie. Cependant, nous pensions que nous serions quand même prises, vu qu’il n’y a quand même pas grand monde qui va en Lettres, comparé au droit ou aux langues ou aux STAPS.
MAIS non. Nous avons appris que nous étions sur liste d’attente, toutes les deux, pour aller à Dijon. Alors que nous avons quand même 18 de moyenne. C’est juste révoltant, car nous avons par la suite appris qu’ils tiraient au sort ceux qui ne venaient pas de l’académie de Dijon…
Du coup, pour l’instant, nous ne savons toujours pas où nous allons l’année prochaine, nous verrons lundi 26 si la situation a bougé, et sinon nous devrons encore attendre ou nous résigner à aller à Reims. Et alors il faudra trouver un appart, ce qui ne va pas être facile.
Donc voilà pour le problème du temps.

Mais l’autre problème, c’est que, comme en janvier, je ne peux TOUJOURS PAS commenter. J’avoue, je n’ai pas essayé de changer le moteur de recherche car 1) je n’avais pas le temps, 2) je n’ai pas confiance en Chrome, même si ce ne serait que provisoire, 3) j’ai trop peur de faire une connerie. Je ne peux m’en prendre qu’à moi, hein, mais voilà. Il est donc impossible de reprendre le blog comme ça si je ne peux pas même pas commenter.
En outre, j’avoue que la motivation n’est plus vraiment là. Tenir un blog, c’est long, ça prend énormément de temps (rien que pour visiter les vôtres), et je ne sais pas si mes lectures attirent beaucoup de personnes. Je compte en effet lire beaucoup de classiques, des jolis pavés de parfois 1000 pages (genre Guerre et Paix de Tolstoï), et pas vraiment de livres dits « populaires », c-à-d qui tournent beaucoup sur la blogo.
C’est pourquoi je ne pense pas reprendre le blog, du moins pour l’instant. Je n’ai pas la motivation nécessaire pour m’y remettre. Ce n’est pas un arrêt définitif, mais, disons, un prolongement de la pause débutée en janvier. Je n’exclus pas l’idée de résoudre le bug du moteur de recherche, mais je n’ai pas envie de le faire pour l’instant…
Je laisse Emilie s’expliquer aussi…


C’est donc moi, Emilie, qui prends le relai. Julie a expliqué la cause de notre longue absence ; je ne vais pas y revenir et embrayer directement sur le côté blog. Contrairement à Julie, je me suis assez vite fait à l’arrêt du blog : résultat : c’est la 1ère fois en environ 6 mois que j’y retourne. Manque de temps, flemme, ont fait dans ma tête de cette pause une VRAIE pause. Maintenant, les révisions sont finies, j’ai à nouveau du temps devant moi, et après lecture de ce qu’a écrit Julie, vous vous demandez peut-être si le blog va quand même reprendre du service.
Ma réponse est, pour le moment, claire et nette : NON. Comme Julie, je n’envisage pas pour le moment de reprendre le blog. Pourquoi, me direz-vous, alors que je n’ai plus aucune grosse contrainte ? Tout simplement parce que : 1) comme Julie (encore), j’ai prévu de lire pendant ces vacances pas mal de classiques, de gros pavés bien connus dont les chroniques n’intéresseront pas forcément grand-monde ; 2) toute seule pour commenter, c’est vraiment trop difficile à gérer, je ne veux pas passer 2h chaque jour à faire le tour des blogs, même si c’est quelque chose que j’aime faire ; 3) last but not least, je n’ai tout simplement pas (encore ?) retrouvé la motivation de gérer le blog. C’est chouette certes, mais c’est chronophage, et en outre, comme je l’ai déjà dit, des articles sur des classiques, ce n’est pas très intéressant. Je préfère autant profiter de ces vacances pour lire, me reposer et peu à peu préparer sereinement la rentrée – en espérant avoir des résultats positifs le 26.
Bien sûr, ce prolongement de la « pause » n’est pas définitif. Mais pour le moment, elle est bien partie pour durer. Entre Julie qui ne peut toujours pas commenter, la motivation qui n’est plus là, la nature de nos lectures… Je n’ai pas envie. Pour l’instant, écrire mes avis sur mes lectures sur Booknode et Livraddict me convient très bien. Je ne laisse pas tomber L’ivre de rêves, peut-être l’envie me reprendra-t-elle plus tard, mais pour l’instant… Attention, je n’ai pas dit que la blogo m’avait lassée ; au contraire même, je suis toujours heureuse de suivre vos lectures sur Livraddict. Le problème, c’est le blog en soi.
Voilà voilà, je ne sais pas quoi dire d’autres. Nous lirons toutes les 2 avec plaisir vos réactions si vous commentez, là-dessus il n’y a aucun doute. Après, je ne répondrai peut-être pas à tous. Cet article est principalement fait pour donner de nos nouvelles après notre absence et expliciter le non-arrêt de la « pause » du blog.
Si vous voulez, vous pouvez toujours nous contacter via Livraddict ou nos comptes Booknode (à noter que Booknode est notre site préféré) :

                                                                     notre compte commun Livraddict
                                                                     le compte Booknode de Julie
                                                                     celui d’Emilie

Nous vous souhaitons à tous de belles lectures et un bel été ♥

Julie & Emilie

lundi 2 janvier 2017

L'ivre de rêves prend sa pause... pour une durée indéterminée /!\


Source : We Heart It. Pour le coup, c'est vraiment ça...
Bonjour à tous,
J’espère d’abord que vous avez passé un bon réveillon, et je vous souhaite à nouveau une belle année 2017. C’est ici Emilie qui parle, pour vous annoncer une nouvelle pas forcément réjouissante pour ce début de nouvelle année.
Cet article sera divisé en deux parties : la première sera écrite par Julie, la deuxième par moi-même. Je suis triste de vous annoncer cela, mais nous n’avons pas vraiment le choix : nous avons décidé d’un commun accord de mettre le blog en pause pour une durée indéterminée. Pour plusieurs semaines, et certainement plusieurs mois. Cela me hantait déjà depuis quelques temps, mais c’est ce qui s’est passé avec le moteur de recherche de Julie qui a été l’élément déclencheur. C’est elle qui va expliquer le premier problème.


Julie : Vous l’avez probablement remarqué, je n’ai pas du tout été présente sur le blog et sur les votres cette semaine. En fait, depuis le lundi 26 décembre, je ne peux plus du tout commenter. J’ai même envisagé de me créer un nouveau compte, mais même en anonyme ou en nom + url, je n’arrive pas à commenter. Si quelqu’un s’y connaît en informatique ici, voici ce que ça me fait : j’ai bien l’encadré des commentaires, mais quand j’en mets un et que je clique sur publier, « Publication » n’est même pas écrit et mon commentaire n’apparaît pas. Pire quand c’est sur Blogger. Quand je suis sur le blog en étant connectée, « le blog » ne me reconnaît pas. C’est-à-dire que quand je mets en commentaire, mon profil n’est pas reconnu (c’est marqué « sélectionner le profil »). Je ne peux même pas modifier d’articles sur le blog. Par contre, je peux en écrire et en publier sans problème. Et c’est pareil sur vos blogs, du moins ceux qui sont sur Blogspot. Et pour préciser, j'ai même essayé avec le compte Blogger d'Emilie et ça ne marche pas...
Je vous avoue que je ne comprends pas l’origine de ce problème. N’étant pas calée en informatique, j’ai quand même vérifié mes programmes, et je n’avais pas de mises à jour datant du 24, 25 ou 26.
En furetant sur le Net, j’ai découvert que d’autres avaient eu le même problème que moi, et que le moteur de recherche était en cause. Je précise que je suis sur Mozilla Firefox. J’ai donc fait en mode sans échec, mais là encore le problème était là. Et pourtant je n’ai pas beaucoup d’ « extensions » : un truc qui bloque les pubs et les cookies, et mon antivirus.
Donc pour l’instant, 0 solution. Ça me met vraiment en rage. Ce problème me gonfle, parce que j’ai passé des heures à tout essayer pour le régler, mais je n’y arrive pas. Et ne pas pouvoir commenter me saoule également. J’ai toujours aimé commenter, et je regarde toujours vos articles, mais ne rien pouvoir dire… C’est affreux.
Et en plus ça me fait culpabiliser parce qu’Emilie est toute seule pour tout gérer…
Je dois aussi vous avouer que j’ai bien peur que ce bug dure longtemps. Apparemment, la seule solution serait de réinstaller Firefox, mais moi je ne sais pas faire ça (en fait j’ai surtout peur de ne pas savoir remettre l’antivirus). Mon ordi est quasiment neuf et pour l’instant je n’ai eu aucun virus, et je voudrais continuer sur cette lancée aussi longtemps que possible. Pour l’instant j’attends impatiemment une nouvelle mise à jour, que ce soit de Windows, Firefox, ou mon antivirus (peut-être que c’est lui qui bloque, mais ça m’étonnerait).
(Désolée pour le pavé.) Autant le dire tout de suite : si ce problème n’est pas réglé quand Emilie et moi seront moins chargées de travail (vers la mi ou fin janvier), je ne compte pas reprendre l’activité. Pour moi, tenir un blog sans commenter, c’est non. Et laisser Emilie toute seule, alors que commenter prend des heures, non plus. Pour moi, ce n’est pas possible. L’ivre de rêves, c’est à deux ou rien. Alors je préfère choisir rien. Ça m’attriste vraiment, vous n’imaginez pas à quel point, mais je dois faire des choix.
Je garde quand même espoir, c’est pourquoi dès que j’aurai accès à Internet le week-end je ressaierai de commenter ou de faire des mises à jour, sur mon blog et les vôtres (sait-on jamais, peut que c’est L’ivre de rêves qui bug).
Donc voilà. Dans tous les cas, vous serez prévenus, soit par un article ici, soit sur Livraddict, et si le problème est réglé, sur les 2.
J’espère vraiment pouvoir commenter à nouveau, et au moins répondre à vos commentaires.


Revenons à moi, Emilie. Le problème du moteur de recherche de Julie ne touche que son ordinateur : il n’y a aucun problème avec le mien, et comme vous l’avez peut-être remarqué, c’est en ce moment moi qui m’occupe de commenter tout le monde et de répondre sur le blog. Pour l’instant je m’en sors, mais cela ne va plus être possible à partir de demain : en effet, ces premières semaines vont être très chargées pour nous, et même avant le problème informatique nous avions prévu de mettre le blog en pause pour au moins les deux premières semaines. Nous avons en effet beaucoup de contrôle, écrits et oraux, et nous aurons probablement des trucs à rédiger (= dissert de philo). Mais même lorsque cette période bien remplie sera passée, moi, toute seule, je ne peux tout simplement pas gérer. Nous ne sommes là que le week-end, il faut rattraper le retard sur tous les blogs de la barre à droite du blog, et avant, nous nous divisions le travail : Julie commençait par le haut, moi par le bas (pros de l’organisation, j’vous l’dis). Cela me prenait déjà un temps fou. Et de plus, il faut ensuite prendre le temps de répondre aux commentaires sur les articles de L’ivre de rêves et mettre à jour l’index (ça c’est mon boulot, et je peux vous le certifier : notre index est très scrupuleusement mis à jour, n’hésitez pas à aller voir !) et la liste d’auteurs en pied de page. Julie ne peut même plus faire cela.
Alors tout faire toute seule, commenter tout le monde et répondre à tout ? Ce n’est tout simplement pas possible pour moi. Le week-end, je passe déjà du temps à bosser, et dès que j’ai fini tout ça, je n’ai qu’une envie : me poser, bouquiner tranquillement, et éviter les écrans. C’est déjà dur alors que Julie et moi avons une organisation du tonnerre, alors si une de nous ne peut plus aider l’autre, ce n’est pas possible. Vraiment.
De plus, même si Julie peut encore écrire des articles, ne plus pouvoir rien faire est vraiment handicapant. L’ivre de rêves avec une seule jumelle administratrice n’est plus L’ivre de rêves. Je veux que le blog reste avant tout un plaisir, un passe-temps, et si j’essaye de tout faire toute seule, il deviendra une contrainte. Je me refuse à continuer de préparer des articles si je n’ai pas le temps de passer tranquillement sur les autres blogs, c’est contre mes principes et jamais je ne posterai d’article si je ne suis pas sûre de pouvoir rendre la pareille aux gentilles personnes qui prennent le temps de me commenter.
Enfin, cela m’aurait de toute façon étonnée que le blog survive sans remous lors de cette période, où nous avons beaucoup de révisions à faire et de philo à rédiger. La pénurie de chroniques est déjà engagée de toute façon, d’autant que soit nous lisons des suites de série que nous ne chroniquons pas, soit des classiques qui n’intéressent pas forcément, et écrire des chroniques, eh bien, ça prend du temps quand même. Nous avons vraiment besoin, le week-end, de prendre du temps pour nous et de nous reposer, sans contraintes.

C’est pourquoi cet article, le 291ème du blog, sera le dernier pour un bon bout de temps. Cela nous rend tristes toutes les deux, mais c’est malheureusement nécessaire. Nous ne sommes pas sur les réseaux sociaux, mais ne vous inquiétez pas, ni Julie ni moi n’allons disparaître de la circulation pour autant. D’abord, les réseaux sociaux livresques :
♦ Livraddict : notre profil à toutes les deux : nous continuerons bien sûr de le mettre à jour et de suivre les lectures de nos amis.
♦ Booknode : nous avons chacune un compte. Booknode est notre site livresque favori, très scrupuleusement mis à jour, nous postons toutes les deux des commentaires sur nos lectures.
Compte Booknode de Julie : Julie52
Compte Booknode d’Emilie : Emilie52
♦ Gmail : je ne vous mets que mon adresse à moi pour raison de sécurité, mais si vous voulez contacter Julie, envoyez-moi un mail et je vous passerai sans hésiter son adresse. Ou sinon, encore plus simple : vous remplacer le « emilie » de mon adresse par « julie ». Vous voyez toute notre originalité.
Adresse d’Emilie : livredereves.emilie@gmail.com

Nous sommes même sur Gmail, Livraddict et Booknode en semaine, alors si vous voulez discuter avec nous, continuer de suivre nos lectures, n’hésitez surtout pas. Cela nous ferait vraiment très plaisir. C’est surtout le bog qui est en pause.
Donc voilà, désolées pour ce looong article. A partir de ce soir, je ne commenterai plus vos autres blogs, vous m’en voyez désolée, mais je ne peux vraiment pas suivre le rythme sans Julie pour m’épauler. Nous espérons toutes les deux toutefois que le problème de Firefox finira par s’arranger et que nous pourrons reprendre le blog. Nous vous tiendrons dans tous les cas au courant.

Gros bisous à tous, nous vous souhaitons une belle année 2017 et de belles lectures. La blogo nous manquera. ♥

Emilie & Julie